Contact : 0 805 38 05 55 initiative@treeseve.eu

Treeseve lauréate du Concours I-Nov

Treeseve fait partie des gagnants du concours i-Nov ( vague 9) organisé par l’ADEME, la BPI et France 2030 !

Le 19 août 2022, le Secrétariat Général pour l’investissement, organisme sous la responsabilité directe de la Première ministre a attribué à Treeseve une contribution financière du programme France 2030 dans le cadre de l’appel à projets I-nov.

 

Qu’est-ce qu’I-nov ?

I-nov est un dispositif de soutien financier ayant pour vocation de sélectionner des projets d’innovation au potentiel particulièrement fort pour l’économie française.

Ce concours d’excellence est dédié aux projets portés par des startups et des PME et devant s’inscrire dans une des 4 thématiques suivantes :

  • Numérique
  • Santé
  • Transports, mobilités, villes et bâtiments durables.
  • Energie, ressources et milieux naturels

L’objectif d’I-nov est de favoriser l’émergence de grands champions français pouvant prétendre à un développement international.

Les projets sont évalués par un jury constitué de BPI France (Banque Publique d’Investissement) de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie) et des ministères concernés.

 

Qu’est-ce que France 2030 ?

Dévoilé en Octobre 2021 par le Président Macron, « France 2030 » est un plan d’investissement (PIA) de 30 milliards d’euros devant permettre de rattraper le retard industriel français, d’investir massivement dans les technologies innovantes et de soutenir la transition écologique.

Le plan détaille une liste de 10 objectifs, donc notamment « décarboner notre industrie afin de respecter l’engagement de baisser, entre 2015 et 2030, 35% de nos émissions de gaz à effets de serre dans ce secteur ».

 

Quel est le programme de R&D présenté par Treeseve ?

 

Treeseve, depuis sa création en 2020, poursuit un programme de R&D ambitieux se découpant en trois phases majeures :

  • 2021-2022 : Adapter la méthode Miyawaki à l’environnement ouest-européen. Cette phase vise à la fois à assurer un taux de survie élevée des plantations et à mettre à l’échelle la méthode de plantation. La méthode de sélection des espèces végétales locales se fait en fonction des caractéristiques environnementales (climat et sol).

Cette méthode est désormais bien avancée mais fait l’objet d’un processus d’évaluation et amélioration continue (test & learn).

  • 2022-2024 : Maximiser la captation de CO2 des plantations Treeseve.

Cette phase vise à élaborer un « Modèle de calcul théorique de la captation carbone des forêts de type dense et diversifié en milieu tempéré ». La nécessité de cette étude provient de l’absence de publications universitaires et de référentiel sur ce type de nouvelles forêts en Europe de l’Ouest.

La construction de ce modèle se fait via des études bibliographiques de la recherche existante, les bases de données de l’Inventaire Forestier National, et en menant nos propres expérimentation et travaux de recherche.

Le projet comprend en effet la plantation et le suivi de 80 parcelles expérimentales, en termes de reprise, croissance et évolution des communautés végétales. Ceci va permettre de combler un vide statistique paradoxal sur la croissance des arbres dans leurs premières années.

Le département R&D a déjà pu développer des modèles permettant d’anticiper la croissance (en termes de hauteur et de diamètre) pour d’une part, les types d’arbres ayant une hauteur adulte minimale inférieure à 10 m et d’autre part ceux ayant une hauteur adulte minimale supérieure à 10m. Cela nous permet de calculer le volume d’un arbre à 30 ans (déclinable sur d’autres durées). Par la suite, la modélisation de la croissance sera réalisée pour chacune des espèces locales plantées par Treeseve.

  • 2023-2025 : Favoriser la biodiversité.

Cette phase a pour objectif de mesurer de manière plus précise et améliorer les apports en biodiversité des plantations de Treeseve.

Elle couvre les dimensions végétale et animale, fongique et bactérienne de la biodiversité.

Pour cela, Treeseve a commencé à identifier des solutions rapides et non destructives pour estimer l’évolution de la biodiversité de nos plantations.

 

Le jury du concours I-nov a sélectionné la phase 2 du plan de R&D intitulée « Quantification Bio carbone » de Treeseve et lui fournit les moyens financiers permettant de dérouler ce plan de recherche.

Le jury, notamment constitué de représentants de l’ADEME, a jugé que le plan de recherche proposé par Treeseve était scientifiquement fondé, robuste sur le plan méthodologique, répondait aux enjeux de transitions écologiques définis par le gouvernement en soutenant une entreprise à impact environnemental fort.


Pourquoi la sélection de Treeseve est-elle importante ?

Le concours I-nov est un concours exigeant (durant l’édition précédente, seuls 55 projets ont été retenus sur 196 candidats) et permettant de valider deux points essentiels à la réussite de Treeseve :

  • La pertinence de son plan de recherche vis-à-vis des enjeux environnementaux actuels (une validation effectuée principalement par l’ADEME)
  • La pertinence de son business-model et sa capacité à devenir un acteur français majeur sur le marché européen (un objectif du concours I-nov pour lequel l’évaluation est majoritairement réalisée par la BPI).

 

Quelles sont les étapes suivantes ?

Le concours I-nov n’est en aucun cas un chèque en blanc de la part de « France 2030 », Treeseve s’est engagée auprès des pouvoirs publics à suivre un calendrier précis et à démontrer régulièrement le bon avancement de notre plan de recherche.

Notre équipe R&D est donc à pied d’œuvre pour respecter ces engagements.